Réflexions martiales

Chevaucher le dragon

J’ai récemment écrit un article sur la compétition et je reviens un peu dessus, alors que je viens d’assister à une rencontre de Karaté France Angleterre, où je suis partie avant la fin.

Comment est-il possible de se proclamer champion, de France, d’Europe ou du monde avec une représentation aussi restreinte et clownesque de l’Art martial?

Dans l’inconscient collectif, champion égal compétence, ceinture noire égal compétence, enseignant égal compétence.

Et pourtant, il me semble que là, on est bien loin de cette vision idyllique. Voilà ce qu’on en a fait, une illusion. Faire croire étant le propre de l’homme, comme le rire, alors autant en rire… Faire croire que l’on pratique un art martial alors qu’on en oublie toute l’essence (ou bien on n’en a même pas approché la notion).  Se dire qu’on pratique un sport avec des règles adaptées serait plus judicieux, mais arrêtons de faire croire.

D’un art caché et millénaire, on en a fait un sport. Des chevaliers, des Samourais, des guerriers à la formation intensive et élitiste , on en a fait des pratiquants et non pas des combattants. On a offert l’art du secret et de la guerre à tous et désacralisé cet enseignement. Bien, pourquoi pas? Qu’y a t-il de mal finalement, si tout à chacun y trouve son compte? J’avoue que d’un certain côté, je ne serais peut-être pas  » pratiquante » assidue si je n’avais pas regardé, un jour, karaté kid au cinéma.

Cependant, là, aujourd’hui, à cet instant précis de mon évolution martiale et de mes réflexions, je pense que c’est illusion de se dire que la compréhension des Arts Martiaux se doit et peut se transmettre à tous.

Pourquoi être chevalier ou Samourai n’était pas donné à tout le monde? Parce qu’il fallait avant tout avoir l’esprit guerrier. Parce qu’il fallait avoir vécu la guerre, avoir été éduqué, élevé dans le fait que la vie se doit d’être défendue, parce qu’elle est précieuse et éphémère. Il fallait être capable de tous les risques, comme chevaucher un dragon, surmonter ses peurs, ne pas craindre la mort et avoir la force physique et mentale de déplacer des montagnes.

Qui, aujourd’hui, des pratiquants d’Arts martiaux, des compétiteurs serait capable de chevaucher le dragon, de sortir de sa zone de confort et de se confronter à la réalité du danger, en se disant que là, il faut se battre pour la vie?

Dani Faynot, maître en Arnis Kali Escrima, a justement, avec métaphores et humour, décrit sa vision de  » l’apprentissage des Arts Martiaux : chevaucher le dragon. »

Certains sont prêts à apprendre et évoluer, mais resteront toujours dans le parc à moutons, vivant leur vie paisiblement avec l’avantage de pratiquer, donc d’acquérir un peu du savoir. C’est ce qui faisait les bons petits soldats.

Et d’autres se sont forgé un esprit guerrier, avec force et conviction, avec courage et désespoir, avec désillusions et doutes, parce que leurs vies a été semée d’embuches, de chaos, d’épreuves, parce qu’ ils ont appris la méfiance par la trahison, la force par la faiblesse, la joie à force de tristesse et parce que le lendemain n’est jamais certain.

Parce qu’il ne suffit pas d’apprendre, il faut comprendre, il faut s’approprier. Alors certes, on a tous le choix, le choix du confort ou de l’incertitude, chacun suit sa propre voie, son propre chemin. J’ai toujours préféré l’ombre à la lumière, je commence à comprendre pourquoi.

La voie du Ronin ou la voie de la raison?

Etre pratiquant se tiendrait -il à ces deux alternatives? Suivre le chemin droit et sans embuche de la raison garantissant une vie tranquille et sans risque et donc peut-être loin d’atteindre le savoir et la sagesse? Ou bien, être Ronin et suivre une voie qui ne sera sûrement pas confortable, déviant souvent du chemin tracé pour en atteindre les méandres de la connaissance?

Je n’ai jamais eu à choisir, j’ai toujours su. Pourtant aujourd’hui, je me pose cette question.  Comment transmettre et enseigner à tous, si on choisit de chevaucher le dragon? N’y a -t-il pas contradiction ? Ou l’illusoire et la raison sont-ils nécessaires, malgré tout?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s